<
Trucs et Astuces

Le Chevillage

Un p'tit truc bien utile : le chevillage

Dans notre métier de modéliste, il y a une chose qui se répète à l'infini : c'est le collage d'une pièce sur une autre ou bien l'assemblage de pièces par collage. Sur des grandes dimensions, les collages sont relativement fiables mais il n'en est pas de même pour les collages de petites dimensions qui on du mal à résister au moindre coup de vent ! Surtout dans le plus petites échelles. Il faut alors avoir recours au "chevillage" qui renforce énormément tout collage. Il s'agit de mettre en place une "cheville" entre les deux pièces à assembler ce qui, en plus du collage va énormément améliorer la solidité de la jointure. Cela vaut pour tous les assemblages, quels qu'ils soient, et quelle que soit l"échelle, comme nous allons le voir.

Prenons pour exemple le montage de l'auvent du "sheriff office" qui se présente comme suit :

Sur la droite, se trouvent 5 morceaux de bois qu'il va falloir assembler dans le style "bout à bout" ou "bord à bord", c'est à dire des liaisons qui ne tiendront pas longtemps, en montage normal.

Ci- dessous un premier assemblage réalisé avec de la colle cyano, qui est censée résister à pas mal de manipulations mais qui, en fait lâchera à la moindre sollicitation.

Ici nous perçons un trou d'environ 0,6mm dans l'ensemble des deux pièces qui viennent d'être assemblées (après séchage complet) :

Puis nous y enfonçons un fil de laiton (ou de la corde à piano) de 0,5mm de diamètre que nous collons à la cyano (la légère différence de diamètre entre le trou et le fil permet à la cyano d'y pénétrer par capillarité). Il est à noter que l'on peut utiliser, en fonction de ce dont on dispose, n'importe quel diamètre de fil qui convienne à l'assemblage en respectant le fait que le trou doit être légèrement plus large que le fil, de manière à ce que la colle cyano s'y infiltre par capillarité. L'excès de fil est ensuite coupé (et éventuellement limé) au ras de l'assemblage.

En répétant cette opération, nous obtenons le montage suivant qui est extrèmement solide et qui va le devenir encore plus...

On insère, de la même manière, un fil au bas de chaque pilier, qui viendra s'insérer (et être collé à la cyano) dans la plate-forme de la sheriff-house

Le résultat est un assemblage absolument indestructible (si ça doit casser, ça cassera n'importe où mais pas aux collages), comme on le voit ci-dessous :

Personnellement, et comme vous avez pu le constater, mes modèles sont pleins de détails et il n'est pas question que ces détails s'envolent au moindre courant d'air. Alors, tous mes détails sont montés en utilisant la méthode décrite ci-dessus pour une solidité maximum (détails divers, personnages, etc...). Ci-dessous un petit échantillon de ces détails prêts à être installés sur mon réseau (un seul fil est suffisant pour assurer une solidité max, comme sur les chaises, par ex.) :

Top
Modification des aiguillages Peco

Page réalisée par Jean-Louis Simonet
Dernière mise à jour: 04/10/2011
© 2011, Jean-Louis Simonet