Les Prototypes

Croisements de voies

Si de nombreuses choses différencient les chemins de fer américains des nôtres, les croisements de voies (qui n'existent pas chez nous, à l'exception de quelques voies industrielles) sont, sans conteste, un des élément les plus spectaculaires.

Bien qu'ayant largement diminué en nombre au fil du temps, par les fusions successives de compagnies, les croisements sont encore présents partout et concernent aussi bien les lignes principales que les lignes secondaires, ou un mélange des deux. Autrefois, et selon les accords entre compagnies, ces croisements pouvaient être régis par des systèmes de priorité (assez dangereux...) ou biens gérés par des postes de contrôle, pour les plus importants, comme c'est le cas de nos jours.

Si ces croisements peuvent, à priori, être considérés comme deux voies (simples ou doubles) qui se croisent à niveau, il peut s'agir, selon les situations, d'arrangements de voie beaucoup plus complexes. Pour preuve, le "croisement" ci-contre (photo d'un vrai poste de commande où chaque trait représente une voie), situé à Dolton, dans la banlieue de Chicago (photo 1997). Ce croisement, situé non loin de plusieurs gares de triages (appartenant à diverses compagnies) voit passer de nombreux trains de compagnies aussi diverses que l'Union Pacific, Conrail, BNSF, CSX, et d'autres... Cela peut paraître compliqué mais, rassurez-vous, c'était autrefois encore plus compliqué puisqu'une autre compagnie, depuis disparue, passait par là, sa double voie coupant l'ensemble en plein milieu... Quant au contrôle de tout ça, il s'effectue à partir d'une "tour de contrôle" datant des années 1890, à l'aide de 173 leviers (pas moins !), tous d'époque, et d'un système de verrouillage (interlocking) mécanique, également d'époque, pour éviter les fausses maneuvres. L'informatique a récemment fait son entrée dans ce poste de contrôle, sous la forme d'un terminal qui annonce l'arrivée des trains de l'Union Pacific (uniquement ceux de l'Union Pacific, les autres s'annonçant par radio). Le contrôle est entièrement manuel et, selon l'arrivée des trains, c'est l'opérateur du poste de contrôle qui décide dans quel ordre ils doivent passer et qui bascule les leviers en conséquence..

Alors, si vous décidez de construire un réseau américain, n'oubliez pas d'y inclure (au moins) un croisement, et pensez que si des voies (de compagnies différentes) se croisent à cet endroit, ce peut également être un lieu ou des compagnies échangent des wagons, ou des trains entiers, entre eux, par des bretelles de raccordement, ce qui donnera une raison d'être à votre réseau..

Pour terminer, je vous propose quelques photos de croisements, toutes prises dans la banlieue de Chicago :

Joliet (Illinois) 04/97

Hammond (Indiana) 04/97

Blue Island (Illinois) 04/97

Joliet (Illinois) 04/97

Dolton (Illinois) 04/97

State Line (Indiana) 04/97

Rochelle (Illinois) 04/01

Rochelle (Illinois) 04/01

Top
Les lignes touristiques Photos diverses

Page réalisée par Jean-Louis Simonet
Photos Jean-Louis Simonet,
Fabrice Fayolle.
Dernière mise à jour : 15/05/2001
© 1998-2001, Jean-Louis Simonet,
Fabrice Fayolle